Le CNABio élabore un guide des normes burkinabè en matière d’agriculture biologique

Pour rappel, le Conseil National pour l’Agriculture Biologique a été créé officiellement le 31 mars 2011 par une quarantaine d’acteurs actifs dans ce domaine, suite à une réflexion engagée au niveau national depuis le début des années 2000.

Le CNABIO a pour principal objectif de développer la production biologique du producteur jusqu’au consommateur au Burkina Faso. Son rôle est d’être un cadre d’échanges et de concertation entre tous les acteurs concernés (producteurs, transformateurs, consommateurs, etc.).

Ses principaux objectifs sont :

- —Créer un cadre d’échanges et de concertation entre les acteurs actifs dans l’agriculture biologique ;

- —Contribuer au renforcement de capacités des acteurs ;

- —Faire connaitre les avantages de l’agriculture biologique au Burkina Faso ;

- —Contribuer à la création d’un cadre législatif et règlementaire favorable à l’épanouissement de l’agriculture biologique au Burkina Faso ;

- —Contribuer à la création d’un marché national des produits bio.

L’élaboration d’un cahier des charges national en matière de normes en agriculture biologique, adapté aux contraintes et pratiques de production locale dont le standard répondra néanmoins aux normes internationales pour l’exportation (Europe, sous région), permettra de
garantir des produits bio certifiés à un coût raisonnable aux burkinabè, avec un système de certification participatif qui sera mis en place.  Des actions de promotion des produits biologiques seront également menées au Burkina Faso pour sensibiliser la population à l’intérêt de les consommer (santé, préservation de l’environnement).

Ainsi, les membres du CNABio, dont la FENOP, se sont réunis le 9 octobre dans la salle de conférence de Notre-Dame-de-Lorette à Ouagadougou, afin de relire et valider le draft de guide, élaboré par un consultant béninois, M. YOMBI Lazare.

Autre Terre asbl est secrétaire à l’information et à l’organisation au sein du bureau exécutif du CNABIO. Les partenaires d’Autre Terre, tous
actifs dans l’agroécologie, pourront bénéficier des activités menées par cette jeune structure. Ainsi, la publication de ce guide sera accompagnée d’activités permettant sa mise en application :

- Les producteurs de légumes, miel, lait et autres produits, seront épaulés pour certifier leurs production ;

- Des formations axées sur la production bio et sur le respect des normes en conformité avec le cahier des charges du CNABio seront organisées ;

- Des appuis-conseils sur le terrain des producteurs seront prévus pour maîtriser les techniques.

- Autre Terre pourra également faire partager l’expertise et l’expérience de ses autres partenaires ouest-africains en agroécologie aux membres du CNABio.

À moyen terme, grâce aux initiatives du CNABio et de ses membres, les consommateurs burkinabè pourront bénéficier d’une large gamme de produits certifiés bio de qualité à un coût adapté à leur pouvoir d’achat.

22/10/13